Aller au contenu principal
Bourgogne Franche-Comté
Côte-d'Or
Doubs
Jura
Nièvre
Haute-Saône
Saône-et-Loire
Yonne
Territoire de Belfort
Ambulanciers

L'ambulancier exerce son activité en entreprise privée de transport sanitaire ou en établissement de santé :

  • il assure, sur prescription médicale ou en cas d'urgence médicale, la prise en charge et le transport de patients, dans des véhicules de transport sanitaire adaptés (ambulances et VSL) ;
  • il est au service des malades, veille à leur confort, les installe durant le trajet et peut intervenir en cas d'urgence pour prodiguer les premiers secours ;
  • il peut également assister le malade pour les formalités d'entrée et de sortie des malades ;
  • il doit veiller à l'entretien de son véhicule et de son équipement selon le règlement mis en place dans l’entreprise.

Pour devenir diplômé d’Etat d’ambulancier (DEA) , aucun diplôme n'est requis; il suffit de suivre une formation courte (630 h), accessible sur concours d’entrée, composée d’enseignement théorique et clinique, en institut et en stage.

(8 modules d'enseignement théorique : cours magistraux, travaux dirigés, travaux de groupe et séances d’apprentissages pratiques et gestuels - 4 stages en milieu professionnel/secteur sanitaire, établissement de santé et entreprise transport sanitaire). 

 

Les instituts de Formation Bourgogne Franche-Comté  (2 sessions/an)

            Besançon : tél. 03.81.41.51.37 - @email

            Dijon : tél. 03.80.29.37.70 – @email

            Joigny : tél 03.86.92.33.66 - @email

 

Pour répondre à une offre d’emploi, il est nécessaire d'être en possession d' :

  • un permis de conduire conforme à la réglementation en vigueur et en état de validité ; 
  • une attestation préfectorale d’aptitude à la conduite d’ambulance après examen médical (art R221-10 code de la route) ; 
  • un certificat médical de non-contre-indications à la profession d’ambulancier délivré par un médecin agréé ;
  • un certificat médical de vaccinations conforme à la réglementation en vigueur fixant les conditions d’immunisation des professionnels de santé en France.