Aller au contenu principal
Nièvre
Bourgogne Franche-Comté
Médecins
Moulins Engilbert

L'Association pour l'avenir de la santé dans le Morvan (Asemo) a ouvert en novembre un internat à Moulins-Engilbert (Nièvre) avec le soutien de l'association des jeunes médecins généraliste de Bourgogne, de l'agence régionale de santé (ARS) Bourgogne-Franche-Comté et des collectivités locales.

Après avoir constitué l'Asemo, les professionnels de santé de ce territoire ont créé une maison de santé multisite au sein d'une société interprofessionnelle de soins ambulatoires (Sisa) pour redynamiser les maisons de santé de Château-Chinon, Moulins-Engilbert et Châtillon-en-Bazois, à laquelle a été adossée la création d'un internat rural.

Cet internat rural a pour objectif de rendre attractif le territoire aux futurs médecins en facilitant leur stage et en leur faisant découvrir un mode d'exercice coordonné grâce à la maison de santé multisite.

La maison médicale multisite a déjà mis en place une offre de télé-expertise avec le centre hospitalier de Chalon-sur-Saône, et souhaiterait l'étendre aux nombreuses spécialités absentes du territoire: rhumatologie, cardiologie, psychiatrie, pédiatrie, pédopsychiatrie, ophtalmologie, gynécologie…

Le conseil départemental a par ailleurs prévu des bourses pour les étudiants en médecine.