Aller au contenu principal

Une région connectée sur l'extérieur

Idéalement située géographiquement, la Bourgogne-Franche-Comté est au cœur des échanges en France et en Europe.

L'éducation en région

Pour les jeunes, la région Bourgogne-Franche-Comte compte 328 collèges et 142 lycées publics et privés sous contrat.

 

Les CPTS

La Communauté Professionnelle Territoriale en Santé (CPTS) est une réponse pour mieux organiser les soins de proximité :
- Pour répondre aux besoins des patients qui ne trouvent pas facilement de médecins traitants ou de consultations sans rendez-vous.
- Pour améliorer la coordination des séjours à l’hôpital entre les différents professionnels et les sorties d’hospitalisation.

Un accès à la télémédecine aux 4 coins de la région

La télémédecine suscite un fort intérêt de la part des professionnels de santé de Bourgogne-Franche-Comté, grâce aux nombreux avantages apportés dans la pratique quotidienne.

 

Les aides disponibles pour les chirurgiens-dentistes

Différentes aides sont disponibles pour une installation ou le maintien en Bourgogne Franche-Comté !

Devenir Médecin Correspondant du Samu (MCS)

L'accès aux soins urgents en moins de 30 minutes, pour toute la population, est une priorité et repose notamment sur le recours aux MCS.

Carte du zonage masseurs-kinésithérapeutes

Le Directeur général de l'ARS Bourgogne Franche-Comté a arrêté le 14 décembre 2018 les zones caractérisées par une offre de soins insuffisante ou par des difficultés dans l’accès aux soins concernant la profession de masseurs-kinésithérapeutes.

Carte du zonage orthophonistes

Après un avis favorable de l’URPS Orthophonistes et de la Conférence régionale de la santé et de l’autonomie (CRSA), le Directeur général de l'ARS Bourgogne Franche-Comté a arrêté, le 1er octobre 2018, les zones caractérisées par une offre de soins insuffisante ou par des difficultés dans l’accès aux soins concernant la profession d’orthophoniste.

Carte du zonage médecins

Le nouveau zonage des territoires en tension dans l’accès aux soins a été défini en décembre 2017.
Désormais, près de 68 % de la population de la région vit sur un territoire éligible à des aides au maintien ou à l’installation de médecins.

Choisir son mode d'exercice

Entretien avec Lise-Marie Deschamps, médecin généraliste libéral à la maison de santé de Nozeroy dans le Jura.